Festival Talents Guadeloupe 2015

Le Festival Talents Guadeloupe démarre ce vendredi 16 octobre, pour 2 soirées au Cabaret Sauvage.

affiche

Cette année, pour sa 7 ème édition qui prendra ses marques au Cabaret Sauvage, le festival Talents Guadeloupe fera découvrir d’autres artistes, chanteurs et musiciens de l’archipel français.

Saïk

Les Antilles abritent bien des talents comme le chanteur corrosif, Saïk. Le jeune chanteur du M-District, depuis son titre Préjugés en featuring avec Admiral T (premier morceau de Saïk, sur une œuvre phonographique) a bien évolué et a su ouvrir son paysage musical. De ballades Reggae aux rythmes entraînants, il s’autorise le métissage des genres pour mieux faire passer ses messages. Ce qui fait aujourd’hui de lui un artiste caribéen à part entière.

Saïk ne cesse de murir et son tout nouvel album à venir en janvier 2016 le prouve bien.

Misié Sadik

Son enfance est bercée par les notes de batterie de son père et du KA qu’il pratique pendant quelques temps avec « KIMBOL » à l’atelier Georges TROUPE. Très vite, il enregistre ses premiers titres avec la complicité de ses amis Saintannais. Dès 2005, il s’imposera dans le milieu underground à travers des titres très novateurs caractérisés par une écriture profonde et consciente. Son premier album en 2009 Pli Lwen Ki Zyé avec le premier single On Sel Kou sensibilise toutes les tranches de la population grâce à un message fort qui le hissera pendant plusieurs semaines au sommet de tous les hits parades. En 2012, il sort un second album Pa Lage aux couleurs caribéennes.

A noter également que Missié Sadik a été nommé aux Hit Lokal Awards 2015 dans deux catégories Reggae et Dancehall.

Riddla

Riddla est un chanteur et comédien originaire de Marie-Galante. Il a grandi au quartier de Lauricisque plus communément appelé « Zooside ». En 2003, il sort son premier album « C.Pagna la», un album riche en styles musicaux. C’est une rencontre entre deux générations qui n’ont pas l’habitude de se côtoyer. Mélange de hip-hop gwoka avec la participation de grands noms du gwoka tels qu’Esnard Boisdur et Jean-Pierre Coquerel du groupe Akiyo.

Aujourd’hui, après le raggazonzon/carnavalesque «Piba» mais surtout l’incontournable et inattendu tube-actu satirique «Ti-Bidon» comptabilisant plus de 500000 vues YouTube en seulement 7 jours, Riddla annonce la mise en orbit très prochaine d’un nouveau single inédit annonçant la sortie d’un nouvel album pour la rentrée 2015.
Chanteur, danseur, comédien, Riddla est un artiste à suivre.

Tanya St Val

Avec déjà plus d’une quinzaine d’albums enregistrés, sans compter ses nombreuses apparitions aux côtés d’autres artistes, et des concerts un peu partout à travers le monde, Tanya fait figure de monstre sacré, au panthéon de la musique caribéenne.

Mais l’enfant de Basse-Terre a aussi fait résonner son inimitable timbre de voix sur d’autres registres variés aux côtés notamment du plus célèbre des rockers français : Johnny Halliday (1994), des figures de proues du rap : Passi, Doc Gynéco, Neg Marrons, de la nouvelle vague de la musique guadeloupéenne : Akiyo, Dominique Coco et du Kompa : Magnum Band et Alan Cavé. Sans oublier la biguine avec Malavoi et ses deux passions: le Gospel et le blues, duos avec Francis Cabrel, Michael Jones, Paul Person et Patrick Verbaeck sur le concept « Autour du blues ».

Sur scène, l’énergie de sa présence et l’émotion de ses interprétations prennent toute leur dimension. De Paris (Zénith, Olympia) à New York (SOB’s) en passant par l’Afrique et la Caraïbe, Tanya St Val a enflammé les plus belles salles et ravi les publics les plus exigeants. Elle défend sur tous les continents sa musique, avec indépendance, rigueur et amour.

Lycinaïs Jean

Issue d’une famille de musiciens, c’est en autodidacte que Lycinaïs dévoile son talent.
Déterminée à se faire repérer, elle n’hésite pas à poster des vidéos sur YouTube et sur les réseaux sociaux. Accompagnée de sa guitare, le phénomène reprend certains tubes tels que « Rèv an mwen » de Patrick Saint-Eloi ou « Lenbé » de Pascal Vallot ou encore « Vini séré » de Jocelyne Béroard, qui a d’ailleurs salué cette reprise.

Lycinaïs, c’est un petit bout de femme qui nous fait voyager par la douceur, la délicatesse, l’énergie et par sa technique vocale aux accents de « Caribeean style ». L’artiste transmet une « Good Vibe » qui commence tout doucement à porter ses fruits et à charmer. Un talent à suivre et à écouter sans modération dans les studios de Radio Outremer 1ère avec le titre « Aimer »

Lieux : Cabaret Sauvage – 211 Avenue Jean Jaures 75019 Paris (M° Porte de Pantin).
Tarif : à partir de 27,50€
Billetterie ici

Tanya St Val saik Riddla Misie SadikLycinaisDSC_2585DSC_2552DSC_2540DSC_2537DSC_2525DSC_2478DSC_2453DSC_2402DSC_2391DSC_2382DSC_2371DSC_2368DSC_2365DSC_2347DSC_2340DSC_2336DSC_2323DSC_2321DSC_2314DSC_2296DSC_2282DSC_2280DSC_2258DSC_2172DSC_2163DSC_2151DSC_2125DSC_2123DSC_2109DSC_2106DSC_2087DSC_2077

Ajouter Un Commentaire