FINALE NATIONALE DU CONCOURS « JEUNES TALENTS »

FINALE NATIONALE DU CONCOURS JEUNES TALENTS DES MAITRES RESTAURATEURS

 logo_concours

Un concours ouvert aux apprentis et jeunes cuisiniers (moins de 24 ans) issus de l’apprentissage, officiant au sein d’un restaurant titulaire du Titre de Maître Restaurateur, le concours Jeunes Talents contribue à valoriser la formation et promouvoir l’excellence et la gastronomie française.

Les lauréats des qualifications

Le lundi 29 février 2016 s’est tenue la grande Finale nationale de la 6ème édition du Concours des « Jeunes Talents ». Les six talentueux apprentis venant des quatre coins de la France ont décroché leur place en finale lors des quatre phases qualificatives à Dijon, Paris, Perpignan et Lille. Ils se sont affrontés dans un haut lieu de la gastronomie, la prestigieuse Ecole Ferrandi, à Paris. Après Régis MARCON (cuisinier triplement étoilé du guide Michelin), Jean-François PIEGE (à la tête du restaurant gastronomique Le Grand Restaurant), Michel PORTOS (chef réputé du restaurant Le Malthazar), Fatéma HAL (chef réputé du restaurant Le Mansouria) puis Dominique LOISEAU (PDG du groupe Bernard Loiseau et vice-présidente du réseau d’hôtels de charme et de restaurants gastronomiques Relais & Châteaux), pour cette sixième édition organisée par l’Association Française des Maîtres Restaurateurs avait pour parrain l’emblématique Norbert TARAYRE (chef cuisinier et animateur de télévision).

Les finalistes sélectionnés à l’issu des qualifications:

DSC_0391

  • Clémence PERRAUT (16 ans) – La Terrasse Mirabeau à Paris – Phase qualificative à Paris
  • Curtis MULPAS (18 ans) – Le Violon d’Ingres à Paris – Phase qualificative à Lille
  • Yann BECK (18 ans) – Restaurant Les Jardin du Léman à Yvoire – Qualifié à Dijon
  • Hugo LORIDAN-FOMBONNE (22 ans) – Hostellerie des Fines Roches à Châteauneuf-du-Pape – Qualifié à Perpignan
  • Xavier ROBERT (23 ans) – Restaurant Les Olivades à Gap – Phase qualificative à Dijon
  • Aïssam GZARA (24 ans) – Restaurant Hôtel de la Cité à Carcassonne – Phase qualificative à Perpignan

Au programme de cette finale: Un plat et un dessert

DSC_0356

Lors de l’ultime étape du Concours, les six candidats ont réaliser un plat et un dessert pour 4 personnes dans un délai imparti de quatre heures sur les thématiques suivantes :

  • Le Plat : « Le turbot revisité avec ses légumes de Saison & une sauce selon Escoffier »
  • Le Dessert : « Autour des agrumes – dont trois agrumes distincts »

Pour le plat: 2 légumes imposés parmi:

  • Pomme de terre Celtiane (polyvalente)
  • Navet Boule d’or
  • Topinambour
  • Carotte de couleur provenance Bretagne

Pour le dessert: 3 agrumes imposés dont:

  • Citron vert et/ou citron jaune
  • Kumquat
  • Combavas
  • Orange de table

DSC_0253

Les candidats ont été notés sur la base d’un barème de 450 points répartis comme suit, chaque membre du jury attribuant à l’aveugle une note sur 50 points.

1) Organisation Travail, Respect Fiche Technique, Horaire : « plat » noté sur 25 points, soit :

Organisation travail…………………………. de 0 à 10 points
Respect horaire d’envoi……….……………. 0 ou 5 points
Propreté poste pendant l’épreuve………… de 0 à 5 points
Propreté poste fin d’épreuve……………….. 0 ou 5 points

2) Réalisation : « plat » noté sur 25 points, soit :

Respect Fiche Technique…………………… de 0 à 10 points
Réalisation Technique………………………. de 0 à 15 points

3) Présentation des Assiettes : « plat » noté sur 50 points, soit :

Impression d’ensemble……………………… de 0 à 10 points
Goût Saveur Assaisonnement…………….. de 0 à 15 points
Equilibre et Originalité de la présentation de 0 à 15 points
Température des mets et assiettes………. de 0 à 10 points

4) Présentation des Assiettes : « dessert » noté sur 50 points, soit :

Impression d’ensemble……………………… de 0 à 10 points
Goût Saveur Assaisonnement…………….. de 0 à 15 points
Equilibre et Originalité de la présentation de 0 à 15 points
Température des mets et assiettes………. de 0 à 10 points

DSC_0456

À l’issu de cette finale le vainqueur du meilleur Jeune Talent de cette 6ème Edition, qui succéde ainsi à Dylan Morisset (La Rose Trémière – Vendée), lauréat de la précédente édition fût:

1er Prix (1ère Meilleure note d’ensemble) : Curtis MULPAS

  • diplôme + un chèque de 1000 € + cadeaux offerts par nos partenaires

2ème Prix (2ème Meilleure note d’ensemble) : Hugo LORIDAN-FOMBONNE

  • diplôme + un chèque de 500 €

3ème Prix (3ème Meilleure note d’ensemble) : Yann BECK

  • diplôme + un chèque de 250 € Du 4ème au 6ème : – diplôme + un chèque de 150 €

DSC_0186 DSC_0191 DSC_0192 DSC_0194 DSC_0202 DSC_0214 DSC_0220 DSC_0235 DSC_0279 DSC_0301 DSC_0305 DSC_0307 DSC_0310 DSC_0315 DSC_0316 DSC_0327 DSC_0328 DSC_0334 DSC_0335 DSC_0344 DSC_0346 DSC_0356 DSC_0357 DSC_0358 DSC_0359 DSC_0360 DSC_0362 DSC_0364 DSC_0368 DSC_0426 DSC_0474

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Maîtres Restaurateurs et la formation

L’apprentissage est considéré depuis toujours comme la voie royale pour nos métiers. De par l’exigence de professionnalisme inscrite dans leur charte, les Maîtres Restaurateurs sont des Maîtres d’apprentissage naturels et reconnus. Parallèlement l’Association des Maîtres Restaurateurs  veut mettre l’accent sur la nécessité de la formation continue dans nos métiers.  Elle a fixé des priorités en la matière et s’emploie à sensibiliser les  Maîtres Restaurateurs  et à leur faciliter le plus possible l’accès à ces formations.

Les engagements des Maîtres Restaurateurs, une garantie pour les consommateurs

L’Association Française des Maîtres Restaurateurs regroupe les établissements qui ont obtenu le titre de Maître Restaurateur. Créé en 2007, il récompense le professionnalisme conjugué d’un chef et de son établissement. Parmi les multiples prix et labels se réclament de qualité et d’authenticité, Maître Restaurateur est le premier et le seul titre officiel de la restauration traditionnelle indépendante : il est reconnu par l’Etat après un audit et compte aujourd’hui près de 3 300 titulaires restaurateurs de métier, partout en France.

Ajouter Un Commentaire